Macron (pardon, M. le Pdt) a t-il pété les plombs sur le pognon ?

Il y a plusieurs périodes à la vie d’un politique national élu. D’abord les 100 jours, ceux de l’allégresse pleine et jouissive, de l’élan naïf et constructif. On se dit alors « il ne va pas faire comme les autres, il est pur« . Viennent ensuite les  3 premiers, puis 6 mois, et enfin la première année. C’est celle de la tombée des masques, de la fin des illusions et de la rencontre parfois frontale avec le mur de la réalité.

Le Pdt Macron a t-il… la dépense luxueuse et facile ? On peut se le demander

Des derniers signaux donnés par le Président de la République et sa garde rapprochée, au moment où il évoque sciemment le « pognon de dingue » de l’aide sociale, qu’apprend-on au rayon dépensier ? Que les petits excès s’accumulent et commencent à se voir. Par exemple, si on les classe un peu :

  • je déclenche des grands raouts coûteux : quand il s’agissait de financer un déplacement d’avant campagne au CES de Las Vegas (coût évalué à 300.000 euros), dont on a pas encore clairement défini les enjeux ni la pertinence…
  • ma campagne est bien aidée : l’encore candidat Macron a le sens de la ristourne, quand il finance ses déplacements et meetings, au coût suspecté de sous-évaluation
  • je me déplace en first class : le coup du Falcon utilisé pour 110 km de distance, ça fait brouillon pour qui par ailleurs réclame aux Français… d’aller moins vite sur les routes ! Pressé le président ?
  • je mange pas dans des gamelles : changer de la vaisselle ok, mais fallait-il y mettre plus de 500.000 euros ? Ce tout en arguant très machiavéliquement de la défense de l’artisanat français de luxe ? Un peu too much pour qui a eu un jour dans sa vie à acheter un service de vaisselle de mariage…
  • je veux une piscine devant la mer : le Fort de Brégançon a les pieds dans l’eau ! Il est en même ceinturé sur la presqu’île qui le porte. On le moque souvent chez sudistes désireux de s’équiper d’une piscine dans ce cas… Pourquoi la Présidence serait-elle au-dessus du lot à ce sujet ?
  • ma femme à l’allure coûteuse : Brigitte Macron dépense lourd pour ses robes et accessoires… Du coup, par contraste les 2 dernières Premières Dames, bien plus discrètes sur la scène publique, en paraîtraient presque des économes. Voire même… les présidents eux-mêmes ! Car E. Macron en remet une tartine au rayon de son propre fond de tain : 26.000 euros.
  • ma femme au budget de poids : la Première Dame aura aussi un « budge » annuel, de 440.000 euros. Plus ou moins qu’avant ? La ligne de distinction n’est pas claire… mais ça indique en tout cas qu’elle compte pour les contribuables !

Bref, cela commence à faire beaucoup, si l’on sort la calculette. D’autant plus dans un temps où l’exécutif appelle les Français à serrer la ceinture, ou remet à sa place un collégien sur la notion de respect due à la fonction. Déjà le député de combat François Ruffin a chargé sur le sujet au Parlement, non sans panache et humour. Mais même un habitué des us politiques comme Christophe Barbier éditorialise dessus et s’en émeut, en appelant Emmanuel Macron à développer plutôt « le sens de la modestie, de la simplicité, de l’humilité« . Pour autant, la charge est récente puisqu’il y a peu encore on mettait les Macron à l’honneur pour leurs dépenses privées. Une séquence de com’ printanière qu’on peut dès lors voir sous un jour nouveau… Avait-elle été conçue en contre-feu et en prévision de ces « affairettes » qui allaient se multiplier d’ici l’été ? Les journalistes et l’opinion publique ont peu la mémoire malheureusement. Il faudra donc surveiller les compteurs à l’avenir pour mesurer si le duo présidentiel entend la gronde et surtout adapte son comportement consumériste pour ne pas verser dans les parvenus chics.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s