Star Wars 8 : transition, répétition, précipitation… déception ?

J’ai vu samedi soir le dernier Star Wars 8 avec gourmandise et égoïsme, tout du moins dans l’intention de départ. Mais à l’épreuve des faits je ne peux malheureusement pas m’enthousiasmer, me délecter ni valider cet épisode en tant que majeur ou même signifiant dans l’entière saga. Plusieurs problèmes -non pas liés au film seul mais au mode d’écriture et de production de la série- s’ajoutent ici. On peut être fan, on en reste pas moins clairvoyant et exigeant. Je résume ci-dessous mes principales observations.

Combats au sol sur fond blanc… Jolies vues certes mais déjà (un peu) vu dans la saga

 

Une transition mal négociée : on sent bien que Disney/Lucas ont voulu préparer le terrain à un final d’anthologie pour l’épisode 9… mais du coup en minorant clairement l’intérêt de cet opus. Le scénario est léger comme une plume (deux vaisseaux se poursuivent), les univers peu variés (2 planètes pas plus), les intrigues simplistes. On s’ennuie, ce qui est inédit pour cette saga d’ordinaire si remuante et truculente. J’avoue même à un moment avoir piqué du nez quelques secondes…

Des répétitions à l’excès : on sait maintenant qu’il y a les combats space opera avec des gros cargos, les combats en univers tout blanc et avec quadripodes impériaux, les combats au sabre dans des grandes salles sombres, les troupes alignées au grand complet dans des hangars géants… Au bout de 8 épisodes il eut fallu varier un peu les styles, les cadres, le design. Même BD, dessins-animés et jeux vidéos proposent désormais des contenus plus innovants… pourquoi ne pas s’en inspirer ? Le support ciné prend ici le pli d’un classicisme très risqué parce que répétitif et gnangnan. Comme si Star Wars honorait sans arrêt Star Wars…

Erreurs de détails : elles sont plus flagrantes et concernent déjà le casting… Kylo Ren n’est franchement pas un playboy ici, encore moins qu’au 7. Coupe de cheveux et usage du casque sont mal négociés. Les robots sont archi déjà vus : il faudrait autre chose que 3 technologies datées (C3PO, R2D2 et BB8) pour nous en mettre plein la vue. Même Rogue One avait eu son robot innovant avec K2SO ! Enfin le face design du suprême leader Snoke, tout comme l’animation de son corps sont très… perfectibles. On sent trop la palette 3D.

Zappings ennuyeux : des ingrédients sont malheureusement sous exploités comme la rude Captain Phasma et sa sublime armure d’officier trooper argent. Pourquoi ne pas nous montrer son visage, lui donner de vraies scènes ! Les chiens cristaux aussi, eurent pu être plus développés, en vrais bestiaires riches, en montrant leur habitat, leurs familles, etc. La question de l’histoire écrite et livresque des Jedi (sur l’île perdue) aurait pu aussi donner lieu à de vrais images « flash back » montrant l’origine des temps sur ce thème… Même inventer un monde perdu totalement différent, un Jedi Land. Raté. Ou bien alors nous réserve t-on un spin-off sur ce thème ?

Points positifs et espoirs

Les points positifs sont en revanche ceux déjà vus dans les deux précédents opus : Star Wars 7 et Rogue One. Soit une gestion visuelle des batailles plus réaliste (notamment au sol), des véhicules et vaisseaux plus fouillés dans leur allure, design, mécanismes, etc. La référence IIe GM aux bombardiers et bien vue par exemple, même si un peu limite dans le référent technologique de cette époque… Enfin l’humour se positionne de façon intéressante (échanges et communication) mais pas assez systématiquement, au-delà du personnage du pilote Poe Dameron et un peu de Finn aussi. Il y a là un héritage de « coolitude » à la Han Solo, qu’il faudrait mieux diffuser dans l’ensemble des personnages. Mettez-vous au boulot les auteurs, et arrêtez de vous palucher avec des sabres en plastique, à la cafét’ de Disney !

Bref je ne peux pas cacher globalement ma déception de fan et goûteur de science-fiction. J’attendais autre chose et on en prend pas assez « plein les yeux » pour cette fois… Clairement, je pense que Star Wars comme des sagas à la James Bond, vont devoir réellement se renouveler, revoir leur copie, ouvrir leur champs d’inspiration. Au risque s’ils ne le font pas, de se perdre dans une historicité, une exégèse d’elle-même qui ne serait qu’un tourner en rond. Alors certes la toute fin du film ouvre une réelle et énorme perspective (et on sent bien la pâte Disney, je n’en dis pas plus…) mais pour quelles voies à prendre, quelles nouvelles écritures ? Ca reste un simple potentiel certes grisant, mais plein de risques aussi à mal négocier la mutation ADN attendue.

Et le business dans tout çà ?

« Star Wars en léger recul » lis-je ce matin sur les titres de la chaîne BFM Business… Un constat en ligne avec les prévisions (prudentes) des producteurs US, confiées au Hollywood Reporter, qui attendent eux globalement 20% de moins que l’épisode précédent en recettes. Ca en dit long, et c’est déjà selon moi un signe de calage sérieux et à prendre en compte pour la suite de cette saga hors norme. Pourra t-elle se renouveler vraiment, entrer dans une nouvelle phase ? A ce sujet, peut-être qu’avoir confié la future nouvelle trilogie au réalisateur de ce SW8 Rian Johnson semble quelque peu précipité… Je redis ici tout le potentiel encore inexploité des « star wars fan films », qu’il serait bon d’observer de plus près et ne pas seulement laisser s’exprimer sur Youtube.

En-dehors de la production, pas de surprise sinon qu’un rouleau compresseur de pubs et marketing très poussif doit commencer à lasser le public… Marrant au début pour quelques pièces originales, ce mercantilisme sans vergogne et tout azimut peut faire braquer les fans puristes et éloigner les nouveaux curieux. J’en ai par exemple créé le hashtag #toiaussifaistapubstarwarsalacon, sur Twitter pour faire prendre conscience du problème. Il est pernicieux et très impactant car placé au coeur du réacteur nucléaire : un ingrédient de trop, un élément instable… et tout pétera. Ce serait quand même un comble qu’un jour dire « Star Wars » dans la rue fasse has-been ou lourdingue.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s