Minou, Bisou… ou l’electro pop en « ou » croisée au Mans

Il y a parfois des tendances lexicales, des modes jargonneuses au royaume enchanté de la pop music. Le truchement du hasard a exposé sur la scène de la Fête de la Musique du Mans, deux formations electro-pop de belle facture et de même acabit, au-delà de la rime des noms.

Minou tout d’abord. Un duo homme-femme vivifiant et nerveux, qui donne immédiatement envie de se trémousser, où que l’on soit, dans leur public en concert ou devant son flux streaming à la maison. Morceau rêvé pour cela : « Montréal » dont le clip vidéo vient de sortir ces jours-ci, comme l’annonçait crânement son chanteur au devant des manceaux et mancelles de sortie ce 21 juin. Mélodies instinctives, live péchu et direct… ce groupe correspond à la formation electro type du moment : un gars, une fille… un synthé, un clavier et des cordes en sus. Ce sachant que bien d’autres formations font moins encore dans l’équipement instrumental, se contentant d’une tablette et boîte à rythme pour compléter clavier et voix naturelle. Seul mérite ici : l’efficacité du propos et de la posture. Avec en filigrane une capacité tubesque assez frappante qui devrait intéresser les radios webs et festivals de bord de mer cet été… A suivre.

Bisou ensuite. Plus d’amplitude et de profondeur ici, du simple fait qu’on dépasse bien le duo. La formation aligne 4 personnes sur scène en effet, dont la chanteuse à voix aussi fine que puissante. Ce n’est pas la première fois que le Mans et le 21 juin ont la chance de les accueillir, et moi de les écouter à cette occasion. A chaque fois, cela procure un même plaisir tant rythmique que parolier. Le groupe se distingue du lot commun, c’est évident de par la recherche des ambiances sonores comme la précision des paroles racontant réellement une histoire, une expérience… Cette chanson ci-dessous pour en attester… sachant que le groupe est bien moins équipé que Minou en vidéo clips chiadés. Peut être un de leurs prochains fronts promotionnels en chantier ?

Pas de site web ici, mais une page Facebook à suivre au fil de ses publications et partages. Pour Minou, c’est plus organisé, avec un site web officiel nourri. A vous la main, pour vagabonder dans leur univers sonore et les capter lors de leurs prochaines dates en live.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s