Star Wars : a fan film story…

Si vous me lisez un peu ici ou en réseaux, vous saurez déjà que je goûte souvent de la science-fiction et des courts métrages. Un univers aux frontières infinies auquel j’ai déjà dédié une playlist assez dense (près de 165 réalisations) sur Youtube, que j’anime depuis plusieurs années désormais.

Or je n’étais pas retourné depuis un moment sur les mots clés « Star Wars » à ce propos… Fatale erreur ! Car la créativité s’exprime ici tout azimut et très régulièrement, sans doute relancée depuis deux ans par les suites de la saga sous le tampon Disney. A l’occasion de « Rogue One » que j’ai vu et apprécié avec mes fils cette semaine, j’ai donc mis à jour mes tablettes et liens.

jordan-picLe voyage est truculent et vivifiant. Ce sont parfois de vrais petites productions hollywoodiennes qui jouent dans la cour des grands et espère ainsi se faire repérer. Mais les plus étonnantes ne sont pas celles que l’on pense. Je lisais dernièrement un article « de der » dans la presse, qui pointait l’oeuvre de Jordan Inconstant, qui dispose de son propre site web de réalisateur. Son « The secret of Tatooine » je l’ai vu, bon he bien, ça se regarde mais ce n’est pas selon moi le « master piece » que l’on dit…

tatooine-shortIl n’est pas utile de faire feu de moult effets spéciaux et combats de sabres lasers. Non, les plus marquants sont pour moi avant tout de bonnes idées, de simples idées et une bonne écriture narrative qui dépasse le seuil de trois ordres de Storm Troopers échangés sur une dune.

Le piège fatal ? Se limiter à afficher à l’écran deux Jedi et un combat au sabre laser vrombissant, tourné avec une bande de potes. Aller explorer les autres contrées sémantiques de la saga de G. Lucas nécessite plus d’effort et d’imagination, plus de culture SF aussi. C’est ce qui enrichira l’oeuvre et la révélera justement.

karaRessortent de ce lot pour moi bien sûr la révélation de Kara (photo ci-contre), mais aussi la version shakespirienne des Siths, la vie rythmée de Han Solo ou de Boba Fett, une sombre histoire d’amulette ou au contraire de générosité… bref une vraie animalerie, une riche galerie qui mériterait peut être un jour une « Nuit des shortfilms Star Wars », à la façon de la Nuit des Publivores dans le temps. Donc avec personnages déguisés (les fameux cosplays) dans la salle, pour mettre l’ambiance ! Je suis même certain qu’une séance de cinéma dédiée, ou un DVD « special edition » trouverait leur public et leur audience.

30 shortfilms… pour commencer

A défaut de trouver ces matériels sur le marché, j’ai patiemment réuni un premier jet de 30 courts métrages label Star Wars. J’engrangerai régulièrement cette playlist Youtube, et notamment de celles et ceux qui auront la gentillesse de me pointer des oeuvres pour l’améliorer que j’aurais loupées. Profitez-en, c’est cadeau, c’est Noël !

Maintenant, reste un autre exercice à tenter plus tard et qui m’excite grandement d’avance… est-ce que les autres grands films de science-fiction (Star Trek, Terminator, Marvel…) ont su générer une telle inspiration et une telle production artisanale de fans ? A voir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s