Attentats de Bruxelles: 20 minutes de chaînes info continue…

Comme beaucoup de mes compatriotes, étant en télé-travail ce jour j’ai pu suivre ce matin les news (cf. cette 1ère note) à travers la télévision et les chaînes d’info continue principales, en doublon avec le fil de Twitter. Mais il y a bien d’autres chaînes existant dans nos bouquets de « box internet », permettant de prendre d’autres perspectives.

bruxelles 1Je me suis donc livré à un exercice simple : zapper sur ces différentes chaînes, durant 20 minutes de temps, pour saisir et comparer les modes de traitement et présentation. Pas de conclusion hâtive de ma part, mais juste un premier niveau de prise de recul sur nos écrans médiatiques mobilisés et leurs réflexes professionnels. Plus l’intérêt de prendre un focus plus international…

  • 11h30 : la britannique Skynews montre des images beaucoup plus « chaudes » et impressionnantes, provenant de RTL Tv. Je zappe par contrôle sur RTL9, mais c’est du télé-achat qui occupe l’écran.
  • 11h31 : Al Jazzera privilégie un duplex depuis la Turquie… ramené dans le jeu stratégique des entrées de combattants syriens issus des réfugiés. C’est un angle certain mais intéressant.
  • 11h33 : l’américaine BloombergTV titre sur l’évacuation du « Royal Park » et semble disposer d’autres images vidéos non vues encore sur les autres « channels ». Elle évoque aussi une « controlled explosion near rue de la loi » (!) dont je n’ai pas entendu parler jusqu’ici. Des infos différentes donc, annexes et plus précises.
  • 11h35 : la chaîne allemande Deutsche Welle est la seule (!) des médias tv continu ce matin à ne pas montrer de live ou de plateau d’experts sur Bruxelles, mais un sujet sur Donald Trump et les élections US. Seul le fil telex sous les images évoque les news belges… de façon du coup froide et détachée.
  • 11h38 : la japonaise NHK World est elle aussi… ailleurs en ce 22 mars. Sur un documentaire montrant un retraité portant son chat sur les épaules (!). Là, aucun fil d’ariane ne livre la moindre info sur la situation en Belgique. On se croirait un jour normal…
  • 11h40 : France 24 (anglais) interviewe une témoin (une certaine Ruby) des explosions sur fond d’image de foule bruxelloise marchant tranquillement. Ce contraste entre les mots « forts » et le décor placide est saisissant. Trois minutes plus tard, ce duplex cède la place à l’intervention du premier ministre belge, faite en français… couvert par une traduction anglaise, les deux voies se mélangeant finalement.
  • 11h44 : l’américaine CNN laisse elle aussi la place au Premier ministre belge dont on a « coupé » la voix française. Seul le traducteur anglais est audible.
  • 11h47 : Africa24 interviewe un responsable politique de Djibouti sur l’économie. Et son fil info sous l’image ne parle pas du tout de la Belgique, mais évoque parmi les titres l’attentat tout récent contre un hôtel de Bamako.
  • bruxelles 311h49 : la marocaine Medi1TV est en revanche en live et en langue arabe sur la situation de Bruxelles… incompréhensible donc pour moi. Mais les images montrent des effectifs de police et de santé courant dans les rues, puis un quartier vidé contrôlé par les forces spéciales. Là aussi, les images sont différentes et non encore vues jusqu’ici sur les autres chaînes. Elles viennent sans doute des propres sources de la chaîne.
  • bruxelles 211h50 : Euronews International fait parler un certain Simon Marks (chroniqueur marchés de son état) sur ce qu’il a vu à Bruxelles (« what I saw »). Il parle visiblement à travers une caméra vidéo d’ordinateur et via Skype ou un service de streaming vidéo avoisinant. On se sent comme un « insider »… ayant accès à un personnel proche des lieux d’attentat.

La vie quotidienne me coupe de ce flux, le temps d’aller chercher mon fils à l’école pour l’heure du déjeuner. Mais c’est un temps qui me rapproche aussi plus intimement des faits, quand je croise sur ce chemin une amie fixée sur son smartphone et qui cède vite une larme en me parlant… Elle a de la famille à Bruxelles et l’angoisse a été trop forte. Heureusement pour elle, ils sont saufs. Vie, mort, information, réseaux… le grand mixer de nos violences et émotions va jouer encore à plein durant cette journée folle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s