L’image de la femme (en ligne): féminisme, nudité et séduction

woman bodyIl est bizarrement un combat de l’émancipation des femmes qui pose une réelle question à nos sociétés. Il se joue au niveau de l’image de la femme et de la gestion de sa… nudité, de sa séduction. Un sujet inutile en 2016, année blasée plus que toute autre ? Pensez donc. Le tumulte médiatico-web qui régit nos consommations culturelles depuis le début des années 2000, est passé par là certes et semble nous avoir aseptisé, assoupi. Mais il fait sens pour qui prend la peine de le noter, sur quelques écrans et zones de friction.

1/ le search… orienté : sur le point d’entrée global de notre vie internet, sur Google donc, on est frappé de voir qu’une requête « femme » sert d’emblée sur l’onglet images des femmes… en petite tenue et/ou sexy. La femme ne peut donc être abordée différemment ? Etonnement, c’est en anglais avec « women » qu’on semble un peu plus équilibré et que l’algorithme propose quand même des femmes habillées. Ouf, l’honneur est sauf ! Ou seul la pudibonderie anglo-saxonne intervient dans la pondération ? Mais le sujet est encore plus « sensible » sur Google, quand on y ajoute des critères additionnels comme « CEO » ou « présidente »

captu femmes google

2/ la news sexy dénudée : allez savoir pourquoi un beau jour de l’année 2000, un projet « new media » est allé se fiche dans la tête l’idée de foutre à poil tous ses présentateurs… et notamment ses présentatrices. Ringard, dépassé, putatif dans la manière de lever l’audience ? Dans une version plus soft dernièrement, c’est pourtant une très officielle présentatrice de JT albanaise, qui fait le buzz en osant des tenues de plateau affriolantes. En France, nous restons heureusement plus mesuré, mais notons quand même que lorsque la nouvelle présentatrice du JT de TF1, Anne-Claire Coudray, ose une robe en cuir très moulante, ça fait le buzz média !

header jt albanaise coudray

3/ le féminisme de combat et de nudité : personne n’aura loupé l’activisme débridé et très mamellaire des Femen, qui a créé un précédent dans l’histoire de la représentation politique de la femme… Sans doute parce qu’il vient s’entrechoquer, par le truchement du hasard l’actualité, avec les images de femmes voilées et totalement cachées liées à l’intégrisme musulman et au djihadisme. Deux extrêmes en somme. Avec au milieu et moins violemment, des projets esthétiques comme le site Suicide Girls, proposant une autre approche de la féminité bâtie sur « la conviction que l’intelligence, la personnalité et la créativité ne sont pas incompatibles avec la beauté et le jeu de la séduction » (SIC, Wikipedia).

header femen suicide girls djihad

4/ le selfie à poil du VIP : c’est une autre tendance lourde des années « mobilité & smartphone », et qui devient une vraie munition dans la panoplie de gestion de carrière de quelques VIP, plus ou moins bien inspirées. Leur maîtresse absolue est sans nul doute l’américaine Kim Kardashian, dont les selfies « hot » enflamment les réseaux sociaux régulièrement. Son dernier tweet/Instagram du 7 mars totalise à date + de 100K « likes » et autant de retweets… Mais c’est une vraie production régulière que la star assure, créant un courant à l’exhibitionnisme digital débridé aussi non sans rapport avec un penchant des adolescentes, consommatrices de la vie en paillettes de ces mêmes VIP. La boucle est bouclée ? Surtout quand des stars véritables semblent tenter par cette facilité d’exposition, telles Sophie Marceau ou encore Laure Manaudou (?)

header kim complete

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s