Design, graphisme et éloge du blanc

visu conf robialLa petite visite dans le passé et les chiffons du designer Etienne Robial -en conférence hier soir à Beaubourg– m’a permis de faire moi-même une introspection dans mon… propre passé esthétique. Je m’explique. A un moment du déroulé de ses slides de photos souvenirs et de collections surtout, il s’arrête sur une double page de magazine ou revue, où la maquette brillait par sa très grande aération, les espaces vides laissés… ce qu’on appelle les « blancs ». Robial n’en dira pas de trop (pas le genre du bonhomme), juste un : « Ici, le blanc, bien sûr« .

C’est ce « bien sûr » qui m’a fait repartir en arrière de quelques années. Du temps de mon service militaire, j’avais pu profiter de le faire au Sirpa, au Ministère de la Défense comme je l’ai déjà raconté ici. Dans la rédaction à laquelle j’appartenais, j’avais fait la connaissance d’un maquettiste (Erwann) de grande classe. Jeune comme moi alors, mais déjà au boulot dans « la vraie vie » et très assuré dans son oeil et la maîtrise de son métier.

Conseil de base

Je me revois passer des après-midis à ses côtés, où il me donnait quelques conseils de base, et notamment des démos de manipulation du logiciel de montage d’alors : le célèbre « Quark XPress ». Ma mémoire très visuelle fixait avec gourmandise le moindre de ses gestes et trucs. Et parmi tous ses conseils, le plus fondamental sur lequel il insistait volontiers avec un ton ferme : « surtout, toujours penser aux blancs« . C’est à dire à savoir aérer, desserrer, déblayer une maquette, un graphisme ou un design. Des principes qu’il m’avait fait appliquer par exemple dans la réfection de mon CV, et qui m’avaient permis de le rendre plus élégant et accrocheur.

Ce alors que le journaliste-rédacteur que j’étais à cette époque avait plutôt la tendance à « vouloir remplir coûte que coûte », noircir le moindre espace de page de ses informations, croquis, photos, contenus, paroles, etc. Un journaleux -notamment quand il débute- a toujours tendance à se dire, même inconsciemment et même s’il ne vous l’avouera jamais nettement : « profitons donc de cet espace qu’on me donne et utilisons le à fond !« .

Utilité du blanc et du pratique

Alors Erwann, merci. Car tes conseils m’ont toujours servi, et ont contribué à affiner mon propre oeil, notamment plus tard quand je travaillerai aussi comme photo-reporter de terrain en presse locale, et plus tard encore en magazines et même sur le web : graphisme et photo, les deux mamelles du design de presse et de publication ! Mais pas que…

Au-dehors de cette soirée à Beaubourg, quand j’attendais de pouvoir rentrer dans la salle de conf’ où les places étaient comptées sur le menu, j’entendais à côté de moi des étudiants en beaux-arts tailler le bout de gras pour s’occuper. Dans leur propos, cette même volonté de ne « pas faire du design pour du design« , de ne pas se limiter au « plat » (dessin, graphisme, publication…) mais d’aller se frotter à l’objet, au mobilier urbain, etc. Ou comment être utile à quelque chose, en fabriquant des objets pratiques et beaux, pour la vie de tous les jours.

Compliqué de faire simple

logo canalVous pensez que c’est simple de « mettre du blanc » ? Détrompez-vous. C’est sans doute même le plus ardu choix à faire dans l’acte créatif visuel, tant on a de tentations d’utiliser des outils de création, remplissage, modelage, coloriage, etc. Le « blanc » est souvent connoté de la paresse, de la facilité, de la pauvreté (de forme) aussi. Toute chose qu’un vrai artiste comme Robial sait maîtriser pour l’amener à son plus haut point. Alors rien que pour le plaisir et créer le déclic dans votre oeil, je vous montre ci-contre une des créations de Robial…

Et vous donne à réfléchir enfin sur la portée symbolique de ce choix : blanc VS. couleur, soit simplicité VS. complexité, clarté VS. floue… toute chose qui dans l’ordre des projets de développement, chantier de création, et même méthodes de management dépasse largement le simple cadre du design et des « jolies choses » à montrer.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s