Le social media manager… selon Google

C’est le métier hype sur le web, dans les médias et depuis peu en entreprises : « social media manager ». Compris comme un cran hiérarchique plus haut que le community manager, on l’a vu s’installer plus régulièrement en tête des CV (dont le mien, j’avoue) et des à propos d’agences et consultants. Aussi comment le search Google présente t-il la chose en cet été 2015 ? Et qu’y apprend t-on au passage ? Petite revue de liens et de sens.

captu SMMLes premiers liens justement sont ceux de définitions du métier. Sur Studyrama (rang 1), le corpus textuel est court et ramassé et on appréciera au passage ce « non connu » renseignant la ligne « rémunération » (!) Ma propre pratique du job, me confirme qu’en effet, on passe à cet égard du simple au double selon les états de service et surtout selon la finalité de ce « SMM » (plutôt business-marketing, ou info-contenus). Un point à surveiller pour celles et ceux qui s’y lanceraient : bien vérifier les correspondances aux conventions pro auxquelles on vous rattache, car SMM n’en fera pas partie…

Sur E-orientations (rang 2), c’est un peu plus détaillé mais l’on échappe pas aux poncifs du genre : « Grâce à son travail, l’« entreprise » acquiert une image plus humaine ». Comme si les autres métiers de la com’ « classique », ne permettaient pas cet apport… Surtout l’humain est très souvent zappé au profit de compétences techniques et « geek » de bon aloi : globalement, le SMM c’est un CM géo trouve-tout du numérique à la puissance 2. Méfiez-vous de devenir malgré vous le guichet réponses à tout un tas de problèmes/manques/bugs un peu vite associé au « social media » sous couvert du parapluie digital.

Approche(s) du réel

Plus malin, Ecrire pour le web, verse dans un comparo vivant des deux métiers -social media manager VS. community manager- même si plus orienté profils agence. Approche que reprend Le Guide social media (rang 7), avec cette même idée que le SMM est plus marketing : acception toute personnelle à ces deux sites, et que je n’ai personnellement pas vérifiée sur le terrain ! Tout dépend souvent de la coloration métier et du secteur de l’entreprise.

La preuve d’une plus grande ouverture fonctionnelle du job ? Hé bien par exemple que le seul lien tamponné « formation » ressortant sur cette première page de résultats vient du… CFPJ (le Centre de formation et de perfectionnement des journalistes) et carrément même pour y obtenir une « certification ». Détail qui me fait penser (tiens) qu’il n’existe pas encore -sauf erreur ou omission- de « diplôme » de SMM. Un « trou dans la raquette » qu’il faudrait vite combler, puisque la fonction est « trendy » dit-on.

Dernière balise dans cette analyse (non exhaustive) : je ne lis clairement que sur JulienRio.com (rang 10) cette vérité connue de tous social media managers de terrain : « Enfin, il fait du service client lorsqu’il répond aux requêtes et plaintes de vos visiteurs. » C’est en fin de liste et pas très développé, mais ça dit beaucoup de l’envers du décor du job, appuyant souvent là où ça fait mal dans les entreprises (grandes comme TPE-PME). A savoir le manque d’informatisation CRM (relation client), l’absence de vision unique du client, les sous effectifs en traitement SAV, etc, etc.

Sur le même thème : vous pourrez lire aussi mes autres notes consacrées au digital job hype; le CM forcément cool ?; après le CM (sur LeWeblab)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s