Qui recrute en France sur… les réseaux sociaux ?

header recrute twitterJe prolonge l’expérience ouverte hier ici, sur ce que l’on croise sur nos grands écrans digitaux quotidiens, dans la recherche d’emploi. Et parmi ceux-ci, sur les 2 grands réseaux sociaux majeurs que sont Twitter et Facebook. Ceux qu’on emporte partout désormais, de notre ordi familial à notre poste de travail, en passant par le mobile.

Je mets Twitter devant, car par la grâce des « tags » (mots clés) il est très facile de diffuser (d’un côté) et de répérer (de l’autre) des entreprises ou entités qui embauchent. Ce soir du 9 au 10 juillet, le petit test est assez symptomatique des tendances sociétales du moment. Par ordre d’apparition, on découvre que :

  • l’on serait bientôt recrutable par des algorithmes ! (via @EmmanuelleL9) et @LExpress nous précisant un peu plus bas dans le flux que cela met en branle le « big data » : la tarte à la crème des technologies en ce moment…
  • le recrutement en été, c’est aussi celui très bien doté du mercato de foot (via @instant_foot), que la crise économique perdurante ne semble pas déranger le moins du monde…
  • que l’on recherche des consultants en « inbound marketing » (via @Markentive_CEO) : une notion hype qu’il sera utile de placer en entretien d’embauche, au passage.
  • et enfin que si la banque a beaucoup recruté dernièrement, c’est pour mieux… diminuer sa masse salariale ! (via @FloletDRH). Va comprendre Charles…

BILAN : un recrutement de plus en plus hype techniquement et dans les métiers, mais un marché de l’emploi toujours aussi tendu et déséquilibré, où le meilleur côtoie le pire. Ca indique aux chercheurs d’emploi deux choses précieuses : penser à moderniser et mettre à jour son propos; se battre sans réserve ni hésitation, car la concurrence est rude.

Facebook bien plus sobre

Pour Facebook, c’est plus simple encore : son search étant traditionnellement peu finaud, le terme « recrute » ne livre rien sur une page ferme et franche. En revanche, apparaissent quelques pages et références dans la box sous la barre de search… Et là-dedans ? Je vois qu’un groupe public éponyme réunit rien mois que 20.000 membres (!); et qu’il affiche pour dernier post ce message enthousiasmant « Formez vous en ligne et gagnez un revenu mensuel avec [TrucMachinBidule], c’est tout nouveau c’est le bon moment de s’inscrire et de gagner de gros revenus ».

Je vois aussi que les deux pages de recrutement qui émergent sont celles des start-ups et des PME. Et qu’en terme de « lieux », c’est l’Armée de Terre et les Sapeurs Pompiers de Paris qui surnagent la ligne de flottaison facebookienne. Des métiers rudes et orientés terrain/action !

Un peu démoralisant et anxiogènes les flux des réseaux sociaux majeurs, quant à la fixette « recrute » ? Pour finir, une requête « qui recrute » sur Twitter nous livre l’un en dessous de l’autre un article d’actus parlant des réseaux terroristes « qui recrutent », juste avant de pointer une entreprise web « qui recrute » massivement. Pas d’abattement pour autant : quelques minutes, voire secondes plus tard, c’est déjà un autre « menu » éditorial qui déroule sur Twitter et l’océan de nos inputs sociaux frénétiques…

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s