Innovation : ayons l’esprit « Conqueror » !

header conquerorUne vidéo vue ce w-e sur Facebook m’a littéralement scotché. Elle montre un véhicule tout terrain d’un genre nouveau : le camping car « tout en un » ultra-compact, ou encore le mini-big camping ultra-optimisé. Nom de guerre : le Conqueror.

Il est australien, et assure le show, ne serait-ce qu’en regardant la démo de son évolution et déploiement sur zone. On a immédiatement envie de « faire joujou » avec, ou de le tester « dans les conditions du réel ». Appréciez…

Je disais « guerre » sciemment, car c’est bien à l’univers militaire que ce véhicule emprunte son rationalisme et sa solidité (affichée). Outre d’inspirer peut être l’acquisition de matériel pour les vacances familiales prochaines, je vois aussi à travers ce produit une formidable leçon qui tient en 3 conseils, applicables à toutes les disciplines, tous les business, tous les milieux :

1/ osez tout changer : faire table rase d’un concept, une croyance, une certitude… On vous objecte que cela a toujours été ainsi, qu’il est inutile de changer ? Hé bien soyez têtu, pugnace, obstiné. Et si vous êtes sûr de votre coup, prouvez le contraire à vos détracteurs; et même si vous… n’êtes pas sûr d’ailleurs. On apprend beaucoup de ses erreurs, quand on sait en tirer parti et les analyser;

2/ pensez en économe : notre époque souffre du manque de temps, d’espace, de marge de manoeuvre… Aussi il s’agit d’économiser nos besoins, dépenses, moyens engagés. Faire bien avec peu, ou en fait avec juste ce qu’il faut. Cela permet de garder de la ressource pour d’autres besoins futurs et complémentaires;

3/ soyez Mac Gyver : tout ne fonctionne pas toujours derrière un presse bouton chromé avec une belle musique en arrière fond… il faut aussi parfois prendre le « plan B », c’est solution plus « roots » et sommaire, mais qui a le mérite d’avancer concrètement. L’esprit Mac Gyver, c’est aussi le solution maker : abordez chaque problématique en la sub-divisant en autant de petits problèmes, qui ont tous leurs (petites) solutions. Du coup, vous avancez sans vous en rendre compte et pouvez soulever des montagnes.

Voilà, je ne sais pas pour vous, mais là j’ai envie désormais d’aborder toutes problématiques qui me viendront à la manière de ces australiens. Et de me dire à chaque fois : « Et si l’on imaginait les choses comme pour un Conqueror… ne pourrait-on pas y arriver ? ». Qui sait, voyons-voir ce qu’il pourrait en ressortir…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s