Il faut sauver la chronique geek de M. Poulpe, au Grand Journal

Bon, j’ai regardé la nouvelle chronique de M. Poulpe sur Le Grand Journal : « UltraTech 2000 », sorte de parodie de la chronique gadgeto-tech débile, allant de Patrice Carmouze à Jérôme Bonaldi, en passant par le pire du pire du marketing informatique moderne. J’aime bien le bonhomme en télé, depuis qu’il faisait la météo avec Alison Wheeler : top duo, le bon ton, bien écrit, belle osmose face caméra.

Mais là en solo… Alors comme je suis sympa, je file (pour une fois sans trop casser), quelques conseils à la prod’ pour en faire quelque chose de potable et de moins paresseux. Le sujet technologique et numérique mérite bien mieux à mon avis, surtout quand l’émission n’a plus de véritable chronique sur la matière, depuis le départ de Vincent Glad.

D’abord, voici la version d’origine visible ci-dessous :

poulpe vidéo

Côté design et habillage déjà, le jingle pourri façon « StarLight 2000 » est marrant 2 secondes, mais bon… ça fait crade quand même, surtout en mode répétitif. J’aurais au contraire produit un support ultra chiadé, stylisé, avec effets spéciaux, façon pub américaines à la IBM, Apple, Google, etc. avec voix de bandes annonces hollywoodiennes.

Et ensuite, reste le texte. En juin dernier, Les Inrocks lui consacrait un portrait où le journaliste Mathieu Dejean, soulignait « la même veine trash, absurde et déjantée alimente ses vannes depuis ses débuts ». Pas certain qu’elle soit ici présente… Voici ce que l’on pourrait faire d’UltraTech 2000 sur quelques moments clés que j’ai retenus :

– « le futur, c’est maintenant » : j’aurai tenté un truc plus foufou, plus dans le sens de l’intégration des jingles et slogans pub à la gomme. Par exemple : « Le futur, c’était hier, c’est aujourd’hui mais ce sera aussi demain ». Ou : « conjuguons nos talents au futur de nos envies et à l’impatience de nos neurones », etc, etc.

– « nous essayerons de vulgariser, comme Kim Kardashian, vous avez vu comme elle est vulgaire » : facile ici… J’aurais fait dans le techno-scientifique. « Vulgarisons. Du latin vulgaris, et de la proximité sonore gargarisme, ou encore garnison. Le premier très logique à la télévision où on se satisfait d’un rien, n’est-ce pas Antoine. Le second, très en phase à notre Nouvelle Ere Républicaine… (en singeant une Marseillaise, main sur le coeur) »

– « le Parrot Pot, peut s’humidifier tout comme Kim Kardashian… » : à nouveau facile. Mais l’idée de base était pas mal, quoiqu’un peu sexiste à heures de grande écoute. J’aurais tenté un avis un peu plus étoffé : « il peut s’humidifier comme tout une série d’entités ici bas. Par exemple, les doigts d’un geek ému de tenir en ses mains, la dernière souris pour gamers Razer DeathAdder Chroma edition. Par exemple, toujours les doigts d’un geek après quelques heures de surfing nocturne sur le web sur des sites commençant par girls et finissant par big », etc, etc.

Le seul concept de tester un pot de fleurs techno (en fait communicant), aurait pu être plus développé aussi. Par exemple : « Bon Parrot n’en est pas encore certain. Mais si le ‘Pot’ marche, des rumeurs évoquent le Parrot Plot : une borne routière qui vous envoie des messages à chaque km franchi. Puis le Parrot Pote : un pote qui vous envoie des messages comme un vrai ami », etc, etc.

– « C’est mon copain Bastien Redon, qui m’dit que la rubrique est un gros carton et qu’elle passe déjà à la télé : trop court, la notion d' »UltraTech 2000″ méritait un rappel plus global et auto-dérisoire de type « une chronique que vous pourrez faxer, télécopier, scanner, mailer, tweeter, liker, selfiser mais surtout… oublier ! Allez vite, à la prochaine ».

poulpe golden showBon, ce ne sont là que quelques idées vite mobilisées. Je conseillerai à M. Poulpe de… se relire lui-même : son « best of » personnel (si l’on lit le compteur de vues sur Youtube) c’est l’épisode 3 du Golden Show, en déc. 2011 : effectivement plus écrit et fin. Conseil aussi vers la lecture de quelques sources utiles à l’endroit de l’humour geek et parodique : la rubrique high-tech du Gorafi, le Nouveau Scientiste ou encore Branched. Et même d’ailleurs certaines sections de sites spécialisés sont très inspirantes, à revoir au 1er, au 2cd, ou au x-ième degré😉 Il y a un vrai truc à caricaturer les chroniques high-tech et numérique, mais en les griffant vraiment.

Au bilan : sympa mais léger pour une première. Copie à revoir. Peut mieux faire.

NB : le sujet n’est pas nouveau cela dit; pour compléter, une vidéo sur la méthodo Poulpe-Wheeler; un avis (raide) du gardien du temple, Philippe Gildas… et la réponse (marrante) des intéressés.

logo ultratech2000[MaJ 17/02 :] Il a fallu attendre pour voir la chronique n°2 d’UltraTech2000… presque 3 semaines. Le maître s’en est retourné sur l’établi, pour pondre une suite. Celle consacrée à l’I.A (Intelligence Artificielle) le 11 février, ne me semble pas résoudre le problème de la n°1. Les brèves (façon « Restes du Monde » de Groland) sont pas mal, mais l’édito même de Poulpe sonne trop léger, trop décalé. La vanne sur Paca serait pas si mal que ça, mais à un tel x-ième degré de cheap, qu’en télé… ça me semble vraiment tomber à plat. Seul point positif : le jingle et logo ont été retravaillés (ci-contre) et créent la bonne « ringard touch », entre revival années 80 et reload de Temps X. Bien vu.

Pas encore vu en replay la chronique n°3 sur les zombies… qui l’a regardée ? Je précise aux détracteurs que j’aime bien Poulpe et Wheeler, et l’humour qu’ils apportent à Canal et sur LGJ. Mais là, c’est juste un peu paresseux, pas au niveau. Ca passerait mieux par exemple, comme séquence parmi d’autres, au sein d’une émission entière pilotée par M. Poulpe. A l’étude chez Canal ?

2 réflexions sur “Il faut sauver la chronique geek de M. Poulpe, au Grand Journal

  1. Si il y a quelqu ‘un qui n’ a de leçon à recevoir de personne c ‘est bien monsieur Poulpe , qu ‘il choque le néo bobo temps mieux ,mais cela prouve qu ‘ il n ‘est pas fait pour le mainstream , tous le monde n ‘ est pas cette esprit vide qu ‘ est Sublet , défendu sur ce blog . Mais il est temps que Poulpe revienne chez lui et abandonne cette univers étriqué ,médiocre et métastasé qu ‘ est la TV

    1. Non, au contraire… le problème est qu’il ne choque pas assez ici. C’aurait du être un peu mieux écrit et mis en bouteille. Mais d’accord avec toi sur un point : le format tv lui est peut être un peu étriqué.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s