HubForum 2014, day 2 : bilans et perspectives sur le digital

hub forum day 2La seconde journée de la conférence du HubForum à Paris le 9 octobre, a été de mon point de vue, plus riche et intéressante que la première : mais c’est ici totalement subjectif 😉 et en prime tributaire du fait que je n’ai pu assister qu’à l’après-midi des débats et interventions hier.

Comme je l’ai déjà fait ces derniers jours, voici une sélection des phrases fortes et concepts clés échangés, sur lesquels j’ai « percuté ». Je les augmente de quelques réflexions personnelles post événement, pour prolonger et ouvrir le débat. N’hésitez pas à apporter vos points de vue dans les commentaires.

NB : cette phrase dite en conclusion des 2 jours avait une résonance particulière. Est-ce à dire que malgré toute leur informatique, tous leurs systèmes digitaux, les grandes marques manquent… de finesse et de réactivité ? La question est posée.

NB : Langage direct chez le co-patron de l’agence de publicité qui voulait un peu jeter un pavé dans la marre et se distinguer du lot… Mais il y a du vrai dans cette alerte : à trop parler de metrics, systèmes et technologies on en oublie parfois ce qui fait le sel d’une campagne ou d’un projet média. A savoir l’intelligence de l’idée ! 

NB : pas vraiment une nouveauté pour moi, mais je note que c’en est une pour le patron français d’un des 2 plus grands réseaux sociaux mondiaux. Et que de fait, c’est ce discours précis que cet opérateur technologique tient aux entreprises qui commercent avec lui. Celles et ceux qui vont juste découvrir Facebook et les réseaux demain, s’y mettre avec décalage. Et en effet, pour eux, ça va compter.

NB : un peu de sincérité, ça fait du bien ! Au-delà des km de satisfecit et des tonnes de courbes à croissance exponentielle, reste la réalité du terrain. L’informatique d’entreprise (et je sais un peu de quoi je parle) n’est pas l’univers idéal et organisé qu’on dit… Les systèmes et développement se superposent, les BDD ne parlent pas toutes entre elles, les sondes d’analyse calent parfois, etc, etc.

NB : point capital, et que j’ai personnellement vécu. Le monitoring du social media et du social commerce en live, est une discipline qui dépasse désormais largement les frontières des services marketing et communication. Ca permet d’ouvrir les horizons et surtout de diffuser une culture digitale partagée et mieux comprise. Reste aussi à ne pas tomber dans l’effet inverse : la sur-réactivité face à des aléas de metrics bien normaux au quotidien… 

NB : on en veut toujours plus ! Un des autres pièges de ce marketing du temps réel est bien la sur-activité, la sur-réactivité, bref le sur-suivi de tout ce qui se passe sur sa plateforme, son système de communication, etc. Peut-être serait-il intéressant de définir des protocoles, des règles, des bornes non pour bloque les choses, mais plus pour les accompagner. Quitte à structure une démarche progressive, partant de la seconde pour aller à l’heure, en passant par la minute. A chaque temps de réaction, une action adaptée.

NB : la communication et le marketing adorent plus que tout autre se réinventer en permanence, dans ses jargons et outils. La « salle de rédaction » ou le « service communication » d’hier, c’est archi daté. Il faut être un peu plus « branché » aujourd’hui, et intégrer les nouveaux mots à mode. Data aujourd’hui. Et demain ? La realtime room ? La multimodal room ? Gageons que la créativité sera là aussi à l’ordre du jour.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s