Les Affranchis à la Flèche (72) : le théâtre transcende la rue !

Je passais hier en famille aux festivités des Affranchis, un festival de théâtre et spectacle de rue, proposé par La Flèche (72, Sarthe). Un temps pluvieux et chagrin n’a pas eu raison de la fréquentation, assez bonne et enthousiaste.

header affranchis

Je n’ai pas tout suivi étant arrivé plutôt en fin d’après-midi, mais ai bien apprécié deux rendez-vous particulièrement intenses et créatifs, de mon point de vue.

photo rue affranchis
L’un des acteurs de la CIA, mimant un révolte populaire.

Tout d’abord la compagnie  CIA et sa « Rue Jean Jaurès ». Une drôle de proposition très intello sur le papier, qui n’aurait sans doute pas emporté les foules rien qu’à la lire… Et pourtant, débarquant en famille dans le spectacle de rue, nous y sommes restés et n’en avons pas décroché, ce malgré la pluie tenace. Principe : raconter la vie de Jean Jaurès, et à travers elle, celle du socialisme français, à plusieurs acteurs, prenant tribune sur des escabeaux. Pour jouer différents rôles de l’Histoire politique française et les différents âges de Jaurès, juste un changement de chapeau était effectué par les acteurs, pas plus et le tour est joué !

Après cela, le brio des textes (mixant faits historiques, gouaille et références modernes) plus le jeu de voix particulièrement puissantes et adaptées fait le reste, et emmène les spectateurs et dans la rue, et dans ce spectacle à travers le temps. L’on en ressort joyeux, comblé et instruit. Par réflexe, je sers à la fin du jeu  la main d’un des acteurs et lui adresse spontanément : « Votre méthode est parfaite. On devrait l’enseigner à l’école ! »

Imaginez ce qu’elle pourrait faire comme merveilles pédagogiques : initier les petits en douceur, rassurer les plus grands dans le jeu, et surtout dégonfler le poireau des adultes si savants…

Danse rythmique et critique RH

Avant de repartir, nous avons pu voir sur la place principale la compagnie « React ! Actions » et son « Actions Moving », d’un tout autre genre scénographique. Ici peu de texte, beaucoup de physique et presque de danse (moderne), mais pour faire passer aussi un message tout aussi profond. Celui d’une critique à fleuret moucheté de nos comportements urbains et us de travailleurs. Ce que symbolise certes la cravate et les tenues « working boys & girls », mais aussi et surtout la sacoche du travailleur.

Cette sacoche est accessorisée, transfigurée pour devenir le support à des scènes et actions de danse des plus folles. Un choix musical endiablé (démarré sur du Michaël Jackson) achève de donner le style très rythmé de cette troupe, qui finit essoufflée tant l’effort est soutenu.

header affranchis spectacle
(cliquer sur l’image pour lancer la vidéo)

Cette troupe est en fait nordique et européenne. L’une des danseuses à qui je tendais quelques sous bien mérités m’indiquait par la suite : « Je suis norvégienne. Je rentre chez mois quelques temps pour les vacances, puis après nous repartons sur l’Espagne et le Portugal ».

Vérification faite sur cet événement : un spectacle vivant de rue transforme une ville, et transforme ses spectateurs. Au fil de votre route de vacances, quand le hasard ou la volonté vous conduisent à l’un d’eux, surtout, foncez-y !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s