Le web : « the next 10 years »… en 10 courts métrages SF

oeil robot science fictionElle nous émerveille et nous fait peur à la fois, nous projette et nous angoisse. La science-fiction nous a souvent montré la voie et éclairé sur nos futures dérives possibles, tant technologiques que sociétales. A l’occasion du salon LeWeb’13 cette semaine, qui réfléchit au thème des 10 prochaines années technologiques, voici 10 futurs possibles, sur 10 thématiques différentes et en 10 courts métrages SF d’exception.

Outre les missions menées sur le terrain avec LeWebLab, il est bon de temps en temps de prendre un peu de recul sur « ce vers quoi tout ceci nous mène ». De quoi faire réfléchir et à ce que nos scientifiques, ingénieurs, bidouilleurs aient pourquoi pas des cours de futurologie humaniste… Qui sait, cela pourrait servir un jour. A nous éviter des apprentis sorciers dépassés par leurs trouvailles et inventions.

1/ l’humain augmenté : « the internet of things » va rapidement devenir « the internet of everything »… que deviendrons-nous quand bionique, réseaux et médecine se croiseront ? S’en servirons-nous que positivement ? La vision de Stephan Zlotescu dans True Skin laisse songeur…

2/ l’humain cloné : trop de clones et de manipulation générique tue… le clone ? Il créérait la confusion en tout cas… même s’il devenait un phénomène techniquement maîtrisé, comme le montre Clément Gharini.

3/ le robot sentimental : qui n’a pas souhaité avoir des machines dotées de sentiments. Mais que se passera t-il quand celles-ci auront des exigences en retour… comme le Abe de Rob MacLellan par exemple, qui n’est vraiment pas similaire au robot-enfant du A.I de Spielberg.

4/ le robot amoureux : un cran de plus franchi, où ici humains et machines se confondent de plus en plus, tant dans les sentiments que les corps… lequel des deux camps serait le plus apaisé, le moins passionné face à la situation ? Ne vous fiez pas aux apparences… comme celles montrées dans Tears of steel, l’univers baroque et fantastique de Ian Hubert.

5/ une nouvelle énergie : on sait la fin de certaines énergies fossiles proche… à commencer par le pétrole. Ce qui amènera bouleversements économiques et sociétaux. Mais qu’adviendrait-il si nous trouvions une nouvelle énergie révolutionnaire ? Serait-elle facile à gérer et contrôler ? Marcus Stokes a son avis dans The Signal

6/ la police techno-privatisée : on sait qu’un jour l’évolution des tenues de combat et armures permettront de donner corps à ce Robocop effrayant déjà vu au cinéma… Mais comment serait une société où la police des biens et humains devenait dans le même temps un service privé ? La vision de K-Michael Parandi fait froid dans le dos… dans From the future with love (que j’aurais personnellement volontiers rebaptisé Police Incorporation).

7/ la conquête spatiale automatisée : on le sait, l’humain est limité pour voyager dans l’infini du cosmos. La distorsion de temps lui serait fatal, tout du moins pour revoir les êtres aimés laissés derrière lui sur Terre. Mais que se passerait-il si l’on confiait la tache à d’autres entités ? Amy Engles en propose une vision non exempte de poésie… avec Nora.

8/ le social game comme mode de vie : certes nous voulons de l’interaction, des datas, de l’info contextualisée, de la rapidité d’accès… nous voulons faire tout ceci à la fois. Mais pourrions-nous réellement vivre ainsi dans une sorte de prolongement de Google Glass en réalité augmentée absolue ? Vision magistrale d’Eran May-Raz dans Sight sur le sujet…

9/ la puce mémorielle pour tous : elle nous évitera de faire des efforts pour tout garder en tête, mais nous évitera t-elle par ailleurs… les problèmes induits ? Comment l’utiliserait-on dans le cas d’info sensibles sur des faits peu honnêtes ? Avec Memorize, le duo Ramberg & Eriksson a sa petite idée…

10/ l’ADN comme ID ultime : et si toute notre vie pouvait être lockée ou délockée de par notre propre code ADN ? Si celui-ci servait à gérer tout accès, permissions, évolutions, mouvements en société ? Serait-ce une aubaine pour la sécurité et l’individu par exemple ? Ou plongerions-nous dans une surveillance paranoïaque permanente ? Dennis Liu a tranché dans Plurality

Pour prolonger : si vous connaissez d’autres courts métrages de science-fiction et d’anticipation de ce type n’hésitez pas à les indiquer en commentaires; et vous pouvez consulter aussi quelques sources complémentaires, certaines que je mets à jour régulièrement, comme par exemple :

Advertisements

4 réflexions sur “Le web : « the next 10 years »… en 10 courts métrages SF

  1. Bravo ! Très bel article; Je n’ai pas encore tout découvert mais cela ne va pas tarder ! Petite remarque les vidéos 3/4 ne sont pas accessibles (privée ou n’existe pas). A bientôt !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s